Travis – Mia Sheridan

Olá tout le monde,

Après avoir relu « Archer’s Voice« , j’ai décidé de directement enchainer sur le tome 2 qui est sortie récemment. Et purée, je ne m’attendais pas à ça. Lu en un peu moins d’une journée, j’avais du mal à le poser pour aller en cours, mourrais d’envie de le reprendre en rentrant, et lisais quelques pages dans les transports. C’est un coup de cœur qui m’a fait retomber dans les filets de la plume de Mia Sheridan. Ces deux livres m’ont donné envie de lire d’autres de ses romans. Aux amoureux d’Archer’s voice, à ceux qui veulent découvrir l’autrice ou à tous les amoureux des friends-to-lovers mignon et à en faire battre fort votre cœur… foncez découvrir ce roman.

Travis

Auteure : Mia Sheridan

Pages : 275

Editions : Hugo Roman

Genre : Romance New adult

Sortie : 19 mai 2022

Note : Coup de coeur

Résume

Dans ce magnifique livre de Mia Sheridan, nous retournons dans la petite ville de Pelion dans le Maine, où nous avions déjà croi- sé Archer, pour retrouver Travis son cousin, le chef de la police. Travis Hale a tout pour lui. Un rôle important de chef de la police dans la ville idyllique de Pelion. Un physique qui fait tomber les femmes à ses pieds. Deux neveux et une nièce qu’il adore, et une famille qui lui a par- donné une série de décisions malheureuses prises des années auparavant. Son passé est peut-être criblé de regrets, mais son avenir semble brillant et sans limites.

Jusqu’à ce qu’il croise le chemin de Haven, une plantureuse Californienne venue passer l’été dans la région avec son frère. Tous deux ont été engagés au très sélect club de tennis et de golf du coin. Malgré les méfaits de son frère, Haven et Travis se lient d’amitié et vont s’aider et se soutenir mutuellement. Ils découvrent tous les deux que, parfois, il faut tout perdre pour trouver exactement ce dont on a besoin. Mia Sheridan réussit le tour de force de nous faire aimer Travis qui était si détestable dans Archer’s Voice.

Ne sommes-nous pas tous une compilation des différentes versions de ceux que nous avons été ? Peut-être que, si nous avons de la chance et que nous sommes perspicaces, nous apprendrons à garder le bon côté et à abandonner le mauvais, toutes ces parties de nous qui ont dysfonctionné et qui ont été source de malheur.

Mon Avis

« Archer’s Voice » est l’une de mes premières new romance et l’une de mes romances préférées. Et honnêtement, je ne pensais pas autant aimer ce tome sur Travis, ayant failli détrôner de peu celui sur Archer. Sans compter que Travis est un personnage qui ne m’avait pas beaucoup plu à l’époque. C’est là que réside toute la magie de la plume de l’auteure : en seulement quelques centaines de pages, des mots percutants et authentiques auxquels ont s’identifie, elle arrive à nous retourner le cerveau et le cœur pour nous faire tomber amoureuse de ce personnage.

Pars avant que les autres ne partent sans toi.

Travis c‘est le anti-héro que j’ai adoré aimer durant ces 300 pages. Je ne m’attendais pas à autant l’aimer, à m’attacher à lui, à avoir peur pour lui, à m’identifier autant à lui, plus qu’à Archer. C’est le personnage où je pensais que mon idée était toute faite durant tout le tome 1, puis on a commencé à entrapercevoir une autre facette de sa personnalité à la fin et ce tome 2 explose tout. Travis est un excellent anti-hero par définition. On apprend à connaitre le vrai Travis, du petit garçon de 7 ans, aux peurs et insécurités qui ont forgés l’homme qu’il est devenu, en passant par ses mauvais choix, actions et regrets. Je l’ai tout bonnement adoré. Lui, ses espoirs, doutes et ses craintes. Être le second choix. C’est terrible et ça fait mal de se rendre compte que l’on aime inconditionnellement des personnes qui ne voit en nous qu’un second choix, une seconde option envisageable que lorsque le plan A n’est plus. Aimer sans condition, à sens unique. Et dans ses moments-là, lorsqu’il livrait ses pensées les plus secrètes, Travis me brisait lentement le cœur, ses mots résonnant comme un écho dans ma tête. Et je ne pouvais que l’aimer davantage pour cela. Pour avoir mis des pansements sur certaines plaies et des mots réconfortants sur certaines actions qui nous blessent.

J’en voulais toujours plus, entrer encore plus dans sa tête, ce n’était jamais suffisant. Il est drôle, bouleversant, insécure, peur d’être à nouveau abandonné par les personnes qu’il aime, et j’ai adoré qu’il n’ait pas peur de mentionner ses peurs. Ou encore j‘ai adoré voir le côté protecteur et altruiste qu’il cachait au fond de lui, prêt à sacrifier tout ce qu’il a pour le bonheur des autres et de sa famille. On le voit grandir et murir, prendre en assurance, embrasser ses peurs, dépasser ses traumatismes, se départir du poids qui l’enchaine au passé pour aller de l’avant. On le voit se racheter pour ses péchés passés de la plus belle des manières. C’est un excellent personnage masculin.

Quant à Haven, elle est totalement à la hauteur de mes attentes. Bree était déjà un personnage fort dans « Archer’s Voice » et Haven m’a tout autant conquise. C’est un personnage qui n’a pas eu une vie facile, faite de choix et de fuite, de sacrifices et de solitude. C’est son frère et elle contre le reste du monde. Elle est d’une simplicité qui vous réchauffe le cœur, d’une gentillesse sans limites, vous fait rire à gorge déployée à certains passages, vous noue la gorge à d’autres lorsqu’elle confie ses traumatismes, rêve de quiétude et de paix, dans une petite ville où tout recommencer à zéro, où elle sera acceptée pour ce qu’elle est vraiment, sans faux-semblant ni jugements. Je l’ai profondément aimé. J’ai eu le cœur qui s’est serré, des petites larmes ont été versés et le cœur qui tambourinait dans la poitrine par moments. J’ai réellement ressenti et vécu ce qu‘Haven ressentait et vivait.

J’ai peur. Tous ceux que j’esperais voir m’aimer sont partis. Ils finissent toujours par partir. Alors comment puis-je commencer à faire confiance maintenant ?

Concernant la plume de l’autrice, et bien, c’est un sans-faute. Chacun de ses personnages est minutieusement travaillé. Que ce soient les personnages principaux, au travers de leur psychologie bien construite, qui tient la route sans nous faire lever les yeux au ciel ; que les personnages secondaires qui ont un rôle important à jouer et qui vous réchauffe et vous tord le ventre au moment des révélations. Rien n’est laissé au hasard. Tout est maitrisé : des sujets abordés, de ce que l’on ressent lorsqu’on vit certaines choses, la réalité des personnages, qui ne sont pas lisses, mais tout en reliefs et égratignés. Ce roman est un coup de cœur incommensurable, au même titre que « Archer’s voice« , et qui finira par être lu et relu sans jamais m’en lasser.

Ce roman est l’histoire de seconde chance, rédemptions et de revanches : sur la vie, sur ses peurs qui nous dominait, sur son passé, sur les personnes néfastes égoïstes, mais aussi sur soi-même. Apprendre à faire confiance et à lâcher prise est quelque chose de terrifiant. Mais, lorsqu’on est avec une personne qui est bienveillante à notre égard et nous aime en dépit de tous les choix, bons ou négatifs, l’impact du lâcher prise est amorti, plus doux.

Je suis toujours en train d’improviser, pour être quelqu’un que les autres puissent être fiers de connaître.

Je ne peux que vous recommander cette romance : pour les personnages qui sont honnêtes, drôles, perturbées, tourmentées et réels ; pour tous les messages d’espoirs qui y sont glissés ; et pour la plume de l’autrice fluide et prenante, romantique et dramatique qui nous livre une romance friends-to-lovers comme on les aime, à savoir terriblement drôle, mignonne et à en faire palpiter notre cœur. Tout simplement addictif.

Sans titre (1)

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s