Compass Tome 4, Northern Stars – Brittainy C. Cherry

Olá tout le monde,

La semaine dernière j’ai lu le dernier tome de la série « Compass » de Brittainy Cherry et cet ultime tome est à la hauteur des précédents, offrant une conclusion parfaite aux personnages. Honnêtement, cette saga fait une sérieuse concurrence à sa saga « The Elements » qui était un coup de cœur à l’époque. Mais dans cette décennie, j’ai un coup de foudre pour cette saga, qui fait met en place de la divervité, des personnages complexes, simples, authentiques, vrais, que l’on peut rencontrer dans la vie de tous les jours, que l’on incarne dans la vie de tous les jours, fait passer des messages porteurs d’espoirs, d’amour et de combat, invitant à ne jamais renoncer à ses rêves, quels qu’ils soient. A lire et relire sans jamais sans lasser. Aux amoureux de l’autrice ou à ceux qui veulent la découvrir, ce livre est fait pour vous.

Compass serie Tome 4 - Northern Stars

Auteure : Brittainy C. Cherry

Pages : 354

Editions : Hugo Roman

Genre : Romance New Adult

Sortie : 8 décembre 2022

Note : coup de coeur

Résume

Rompre avec votre petit-ami du lycée est une chose. Rompre avec l’acteur chouchou d’Hollywood ? C’est une autre histoire.

J’étais amoureuse d’Aiden Walters depuis que j’étais petite fille. Il était mon premier amour, j’étais le sien. Lorsque sa carrière avait démarré, j’étais convaincue que je ferais toujours partie de sa vie. Mais au moment où son étoile se mit vraiment à briller au firmament d’Hollywood, un scandale éclata sur Internet et je dus mettre un terme à ma relation avec lui. Le garçon qui m’avait aimée autrefois s’envola pour la Californie en laissant son passé derrière lui et moi avec.

Cinq ans plus tard, Aiden était de retour, dans l’unique hôtel de notre petite ville du Wisconsin que je dirigeais maintenant. J’allais devoir côtoyer l’homme dont j’avais brisé le coeur des années auparavant. L’homme qui aujourd’hui m’en voulait. L’homme qui faisait une grimace agacée chaque fois qu’il me regardait. L’homme qui avait juré de ne plus jamais me reparler et dont, à l’évidence, j’étais devenue l’ennemie.

Toute personne grâce à qui te te sens vivant dans ce monde sombre et solitaire mérite qu’on se batte pour la garder.

Mon Avis

Si les tomes 2 et 3 furent d’excellentes lectures, après le tome 1 sur Jax et Kennedy, ce tome sur Aiden et Hailee est mon préféré. C’est un tome qui est parfait pour offrir une conclusion finale digne de ce nom à cette saga, qui nous donne la chair de poule, nous mets les larmes aux yeux, nous fait vibrer de rire, nous fait chavirer d’amour et ce, depuis le tout premier tome. « Northern Stars » est une succession de tropes qu’on aime lire : entre amour d’enfance ; la célébrité et la fille venant d’une petite ville ; je t’aime mais je me sacrifie pour que tu puisses réaliser tes rêves, etc. Ce roman nous fait littéralement tourner la tête et nous fait voir des étoiles par le biais de personnages puissants, courageux et remplis d’amour, comme l’autrice, elle seule, en a le secret.

Je veux connaitre chacun des complexes qu’ils ont crées chez toi pour pouvoir te dire pourquoi ils n’ont pas lieu d’être.

Hailee est le personnage que j’ai préféré, pour qui j’ai eu un coup de cœur : elle grandit entourée d’amour et de personnes qui l’aime inconditionnellement, sa famille et le Tom de son Jerry qui est sa safe place. Et puis, arrive l’âge de l’adolescence, où les corps changent tous différemment et où les esprits convergent tous dans la même direction de l’image du corps parfait. Ce qui va conduire aux traumatismes qu’Hailee subi : le harcèlement scolaire qui va prendre une ampleur planétaire lorsqu’elle sa relation avec Aiden, la star hollywoodienne, est rendue publique dans les magazines, qui va conduire à des troubles du comportement alimentaire et à un cercle vicieux. C’est une femme forte, une battante, un modèle pour toutes les personnes qui se sont et qui sont encore victimes du reflet qu’elles renvoient dans le miroir, du regard des autres, des voix trop importantes dans leurs têtes.

L’autrice, à travers Hailee, renvoi des messages de bonté, de tendresse et d’amour, invitant à travailler sur soi, pour combattre toutes les idées négatives que l’on pense sur son corps, pour vivre plus sereinement et paisiblement, en harmonie avec nous-même. Si cela ne vaccine pas complètement contre la piqure que cela provoque, elle a le mérite d’en soigner la douleur pour ne rester que ça, une piqure. Hailee est aussi l’incarnation de la bonté et de l’abnégation, faisant tout ce qui est en son pouvoir pour permettre aux personnes qu’elles aime de pouvoir réaliser leurs rêves, quitte à se sacrifier dans l’équation. Je suis tout simplement tombée dans les bras d’Hailee, de sa bravoure, de sa ténacité, de sa personnalité qui s’est renforcée et durcie au fil des années, et de son amour pour les autres. Petite mention spéciale aux mamans du romans, que j’ai adoré du début à la fin, et se battent comme des lionnes pour protéger physiquement et mentalement leurs bébés, envers et contre tout.

Quant à Aiden, il file directement dans la très haute liste des bookboyfriends : il est cette personne rassurante, qui aime sans condition, sans défaut, voyant au-delà des apparences, ne se focalisant que sur ce que la personne reflète intérieurement, ne se laisse pas dicter sa façon d’aimer ou les formes que doivent prendre cet amour. Il est cette personne qui va vous faire énumérer chacun de vos défauts pour les embrasser un par un, transformant chacune de vos pensées négatives en pensées positives. Mais, si ce garçon tendre et attentionné l’est envers les autres, il n’est pas exempt de ses propres démons : un père biologique aux abonnés absents refaisant surface par intermittence et par intérêt ; un père adoptif qu’il veut rendre fier et pour cela il est prêt à tout, même à se sacrifier ; et ses propres batailles mentales à livrer. Aiden est un personnage percutant, fort émotionnellement qui m’a conquise par sa personnalité et mais m’a davantage conquise lorsqu’il était question de santé mentale, de vivre souvent dans sa tête, de cogiter en permanence et d’aide.

Tu sais que tu n’es pas obligée de toujours aller bien, mais tu dois toujours te montrer sincère. Tous les sentiments sont légitimes.

Le petit + de ce roman est le plot twist concernant la vie et l’enfance d’Aiden. En lisant les premiers chapitres, je pensais que l’autrice avait fondé son roman sur une base solide et stable, sur un détail qui semblait insignifiant mais qui finalement a son importance. Et puis, au fur et à mesure que l’on se rapprochait de la fin, le plot twist vers lequel voulait nous emmener l’autrice commençait à se décider pour une explosion folle. Ce retournement de situation rajoute à l’histoire et à la psychologie du personnage plus de force et de puissance, plus de caractère aussi. Tout est dans le détail et est ficelé à la perfection pour un maximum de sensations et d’émotions lors de la lecture.

Encore une fois, Brittainy Cherry fait un carton plein avec ce roman : elle y inclut des personnages forts, courageux, authentiques et honnêtes, percutants et poignants, bouleversants et drôles. Sa plume est simple, sans prétentions, romantique, poétique toujours, brutale, saisissante, catchy, bienveillante, dévastatrice et réparatrice. Elle comble chacune de nos fissures et soigne chacune de nos plaies par une poésie qui résonne dans chaque fibre de notre corps. Si tant est que l’on soit sujet à l’un des thèmes abordés, vécus de près ou de loin, l’effet n’en est que décuplé. Des thèmes coup de poing sont, comme à son habitude, abordés de façon magistrale : que ce soient les maladies psychologiques, les troubles du comportement alimentaires, l’image et l’estime de soi, le regard des autres, le sacrifice de soi pour les autres, etc. Tout est traité si justement, avec tellement de violence et de délicatesse qu’on a l’impression a vécu chacun de ses sujets avant d’en coucher ses effets sur le papier. Brittainy est le genre d’autrice pour laquelle je voue un amour inconditionnel, qui peut soigner les blessures de l’âme et les ecchymoses du coeur par des mots à l’apparence simple, qui vont en réalité vous secouer et vous faire prendre conscience de la réalité.

Il s’avéra que ça ne soulage pas toujours de tourner la page. Parfois cela vous donne simplement une impression désagréable de perte.

In fine, ce roman est à vous en retourner l’estomac, vous faire serrer les poings, rire aux éclats et vous ravage de l’intérieur comme le ferait le plus puissant des ouragans. C’est une histoire d’amour sans doute déjà-vu, mais retranscrite par un esprit et une plume sans nul autre pareil. Northern Stars est ce roman où les secondes chances ne sont pas signe de faiblesse mais dont il ne faut pas abuser sous peine de perdre tout ce que l’on possède de plus cher ; là où atteindre le point de non-retour peut donner l’impression de se noyer et rejoindre la rive impossible si on n’a pas la bonne personne auprès de nous ; là où aimer et s’aimer sans conditions prend du temps, joncheant le chemin de sang, de sueur et de larmes, mais qui n’en rend que la destination finale plus belle. Northern Stars est tout cela, sublimée par une plume romantique et poétique, porteuse d’amour, de confiance et d’espoir en l’avenir. Un ultime tome proche de la perfection.

Sans titre (1)

Publicité

2 réflexions sur “Compass Tome 4, Northern Stars – Brittainy C. Cherry

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s