Archer’s Voice – Mia Sheridan

Olá tout le monde,

J’ai relu pour la 3ème fois ce roman et wow, je crois que je m’en lasserais jamais. Parfois, cela fait tellement du bien de relire vos anciens coup de coeur, des années plus tard, pour savoir ce qui a changé. Et avec « archer’s voice » absolument rien n’a changé à mon amour pour les personnages et la plume de l’autrice, toujours aussi belle, touchante, avec un soupçon de tension… tout en simplicité.

Archer's Voice

Auteure : Mia Sheridan

Pages : 393

Editions : Hugo Roman

Genre : Romance New adult

Sortie :  4 février 2016

Note : 18/20

Résume

Bree Prescott a choisi la petite ville de Pelion pour trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Après avoir vécu un épisode traumatisant dans sa ville natale, plier bagage avec sa chienne, et ce jusqu’à nouvel ordre, lui paraissait le meilleur moyen de prendre un nouveau départ. A peine installée dans sa maison près du lac, elle croise Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance.

Un homme que personne ne voit, un homme qui a perdu la voix. Certaines histoires doivent tomber dans l’oubli, et d’autres sortir du silence. Ensemble, trouveront-ils la clé de la liberté ?

Les mots les plus forts sont ceux que l’on vit.

Mon Avis

Au début, on commence ce livre sans grandes expectatives, juste celles de découvrir un nouvel auteur, plonger dans une nouvelle histoire et faire la rencontre de nouveaux personnages. Et puis, au fur et à mesure que l’on apprend à les connaitre, que l’histoire se poursuit, que les pages se tournent, on se prend au jeu, plongeant sans difficulté dans cette histoire qui est tellement plus belle et puissante que le résume ne le laisse penser.

J’adore le personnage d’Archer. Pour moi, c’est vraiment LE personnage qui incarne l’espoir et qui illustre à merveille le dicton « tout viens à point à qui sait attendre ». Il a eu une enfance compliquée, ayant connu plus de malheurs et de tragédies qu’un enfant ne devrait en connaitre. Et, à la suite d’un accident, il perd l’usage de la parole. J’aime Archer si fort, cet homme qui s’est retranché dans son mutisme, qui préférait vivre seul, loin des autres, les laissant penser qu’il n’était qu’un marginal asocial, invisible aux yeux des autres. Car ne pas rencontrer de nouvelles personnes, veut dire qu’on ne risque pas de s’y attacher pour finir par les perdre. Et puis Bree débarque dans cette petite ville perdue des Etats-Unis et tout son petit monde silencieux fini par se retourner. J’ai adoré son évolution, ses luttes, ses batailles, ses petites découvertes, ses petits pas qui conduisent petit à petit à de grandes avancées. C’est un personnage si tendre, candide, fort, qui est l’image même de l’homme vivant dans une petite bourgade, qui n’a pas peur de montrer ses doutes, ses faiblesses et ses craintes. Il mérite le monde et rien que pour faire sa connaissance, vous devez lire ce roman !

Aimer quelqu’un signifie forcément être prêt à souffrir. On ne veut pas perdre plus que ce qu’on a déjà perdu, mais est-ce que ça ne vaut pas la peine de courir le risque ?

Et puis, il y a Bree. Une femme qui a également connu son lot de traumatisme, qui fuit dans la nuit vers une destination inconnue, jusqu’à ce qu’elle s’arrête à Pélion, une toute petite ville au charme irrésistible. Elle veut juste changer de décor et avoir enfin la paix pour recommencer et trouver la paix. Je l’ai adoré, elle, son chien, son altruisme, sa gentillesse, sa force qui semble résister à toute épreuve. Je l’ai adoré pour sa bienveillance envers les autres, pour son amour envers Archer, ses petits gestes qui le font sentir humain à nouveau, quelqu’un que l’on peut voir et sentir, pour ses moments de faiblesse qu’elle partage. Et pour son histoire qui l’a rendue plus forte à bien des égards. J’ai adoré la petite tension instaurée concernant son passé qui ressurgit du jour au lendemain devant elle. On s’y attend mais cela fait quand même son petit effet.

Quant à la plus de Mia Sheridan elle est tout simplement belle. C’est le genre de roman que l’on vit et que l’on ressent au plus profond de nous. On vit les peurs de Bree, on ressent les faiblesses d’Archer. J’ai adoré la manière dont elle a tourné une histoire qui peut paraitre basique au premier abord en la plus belle des secondes chances, avec des personnages forts, tendres, lumineux, honnêtes et poignants. Elle a le don de manier les mots de telle façon que ça chatouille en vous la petite corde sensible, celle qui va vous ouvrir le coeur aux personnages et à leur sort. Elle a construit le personnage d’Archer de telle façon à ce qu’il est impossible de ne pas succomber face à tant de pureté, de sincérité, de bienveillance, d’amour à donner et recevoir. Une histoire qui montre que même si le monde s’évertue à vous faire comprendre que vous ne comptez pas, il suffit d’une seule personne qui vous accepte, vous entende et vous comprenne, pour que votre existence change, pour créer une explosion.

Tu as apporté le silence,

Le plus magnifique des sons que j’ai jamais entendu,

Parce que c’était où tu te trouvais.

Et maintenant tu l’as repris.

Et tous les bruits, tous les sons du monde,

Ne sont pas assez forts pour atteindre mon cœur brisé.

Je regarde les étoiles, infinies et éternelles, et je murmure,

Reviens-moi

Archer’s Voice est l’histoire de deux âmes fêlées, oubliées, dont les coeurs furent brisés par les épreuves du passé, qui vont s’apprivoiser, pour doucement se réparer mutuellement, ensemble. Une histoire qui se passe dans une petite ville des Etats-Unis qui séduit de par le décor, les voisins amicaux et toujours là les uns pour les autres. Même si le monde se fait un malin plaisir de vous oublier, vous mettre de côté, vous faire comprendre que vous ne comptez pas, à mettre votre voix entre parenthèses, il suffit d’une seule personne qui vous voit, vous entend et vous accepte pour que votre monde change. Une seule personne qui peut faire une grande différence. Une sublime histoire de reconstruction, d’amour et d’amour de soi, de perte et de douleur, de confiance, d’espoir et de seconde chance, se déroulant dans le plus beau et bouleversant des silences. Elle vous fera sourire et serrera votre coeur en même temps. A lire et relire, sans jamais s’en lasser une seule fois.

Sans titre (1)

Publicité

3 réflexions sur “Archer’s Voice – Mia Sheridan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s